COMPOSITIONS DES UNITES 

  EN 1914

LE CORPS D' ARMÉE :

En 1914 l'effectif d'un Corps d'Armée est d'environ: 40 000 hommes dont 30 000 combattants. Son transport, a effectif complet nécessite 120 trains.

Le corps d'Armée qui est commandé par un général de Corps d'Armée comprend: deux divisions d'Infanterie, une cavalerie de Corps, une artillerie de Corps, des formations du Génie, des services et des parcs. Les principales composantes de cette unité sont:

Le quartier général : on y trouve l'état-major ainsi que les chefs des différents services, soit 55 officiers et 280 hommes de troupe qui disposent de 3 voitures automobiles et de 30 voitures hippomobiles.

L' état-major d'artillerie :  avec à sa tête un général commandant l'artillerie du corps qui est chargé des aspects techniques et du ravitaillement des parcs d'artillerie. On y trouve également 4 officiers adjoints, un officier d'administration d'artillerie et des secrétaires cyclistes ainsi que des conducteurs.

L'artillerie de Corps : Composée de 4 groupes, elle totalise un effectif de 70 officiers et plus de 2000 hommes et 2000 chevaux.

L' état-major du Génie : il comprend 4 officiers.

Les formations du génie de corps : Elles se composent de: 2 compagnies de sapeurs mineurs , 1 compagnie d'équipages de pont et 1 compagnie de parc du Génie. Le parc du génie dispose de 19 voitures et de 215 chevaux pour transporter 5000 sacs à terre, des outils de parc ainsi que des outils portatifs.

L'intendance de Corps : 5 officiers et 17 hommes

Les sous-intendances : une sous-intendance pour l'état-major ( 4 officiers et 10 hommes), une sous-intendance pour le convoi administratif et l'exploitation ( 3 officiers et 6 hommes) et une sous-intendance chargée du ravitaillement en viande fraîche ( 3 officiers et 6 secrétaires)

Le convoi administratif : divisé en deux sections de qui comprennent chacune: 2 officiers et 35 hommes de l'administration, 5 officiers et 300 hommes du train des équipages avec 450 chevaux attelant 180 voitures.

Le parc de bétail : administré par 7 officiers et 125 hommes qui disposent de deux sections de 8 voitures automobiles ( autobus réquisitionnés)  pour transporter le viande au front. 

Le service de santé : le corps d'armée dispose de 4 ambulances, 3 sections d'hospitalisation et un groupe de brancardiers. Le groupe de brancardiers comprend: 3 médecins, 2 officiers d'administration, 2 officiers du train, 4 aumôniers, 6 médecins auxiliaires, 215 infirmiers et brancardiers et 83 conducteurs avec une centaine de chevaux, 27 voitures, 141 brancards et environ 5000 pansements.

Le service vétérinaire : on y trouve, un vétérinaire principal et un vétérinaire adjoint.

Le service de la trésorerie et des postes : sous la direction d'un payeur principal, il comprend: 5 officiers, 7 sous-officiers avec 13 chevaux et 6 voitures.

La prévôté: la prévôté de corps comprend un capitaine commandant le quartier général, un chef d'escadron prévôt et un capitaine chargé des convois avec une cinquantaine de gendarmes.

LA DIVISION D' INFANTERIE :

En 1914 l'effectif d'une division d'infanterie est de 380 officiers et 15 500 hommes, elle dispose de 2 800 chevaux, 36 canons et 523 voitures. Sur route elle forme un convoi de 13,5 Km de long. La division qui  est commandée par un général de division (trois étoiles) comprend:

Un état-major 1 officier supérieur, chef d'état-Major; 2 officiers d'état-Major; un capitaine du Génie; 4 officiers d'état-Major de complément, un interprète, un porte fanion, 25 secrétaires, estafettes ou ordonnances et 6 cavaliers d'escorte. Il est muni d'une automobile, d'une voiture-colombier, de deux fourgons à bagages. 

Deux brigades d'infanterie: 270 officiers et 13 000 hommes. Deux régiments d'infanterie forment une brigade commandée par un général (2 étoiles)  assisté par deux officiers d'état-Major et 4 secrétaires.

Un escadron divisionnaire: commandé par un capitaine, son effectif est de 5 officiers et 150 cavaliers. L'escadron est divisé en quatre pelotons commandés chacun par un lieutenant ou un sous-lieutenant. L'escadron comprend en plus des officiers: 1 maréchal des logis chef, 1 maréchal des logis fourrier, maréchal des logis adjoint à l'officier d'approvisionnement, 8 maréchaux des logis, 1 brigadier fourrier, 16 brigadiers, 1 brigadier maréchal ferrant et ses trois aides, 4 trompettes, 1 infirmier, 2 conducteurs, 96 cavaliers montés et 10 cavaliers non montés.

L'artillerie divisionnaire: 54 officiers et 1600 hommes, soit 3 groupes de 75 (36 canons) et un état-major d'artillerie comprenant 3 officiers et les chefs des différents services. L'artillerie divisionnaire est commandée par un colonel assisté de 5 officiers adjoints.

Une compagnie du génie: 1 capitaine, 3 lieutenants, un médecin auxiliaire, 17 sous-officiers, 17 caporaux, 1 cycliste, 210 sapeurs et 16 conducteurs dont 2 gradés. La compagnie possède : 21 chevaux, 2 fourgons à vivres, 1 cuisine roulante, 1 voiture à bagages, 3 voitures de sapeurs-mineurs et une voiture légère d'explosifs.

Deux ambulances: chaque ambulance comprend: 6 médecins, un pharmacien, 2 officiers d'administration, 28 infirmiers, 13 conducteurs, 19 chevaux, 6 voitures, 20 brancards, et plus de 2 000 pansements. 

LE REGIMENT D' INFANTERIE :

En août 1914, l'infanterie de l'armée d'active compte 173 régiments d'infanterie dont l'effectif réglementaire est de 113 officiers et 3226 hommes de troupes. 

Le régiment se compose de 3 ou 4 bataillons (1), d'un état-major, d'un petit état-major, d'une section hors rang, de deux sections de mitrailleuses et de12 éclaireurs montés.   

(1)  9 des 173 régiments d'infanterie sont à quatre bataillons, les autres à 3.

Le bataillon est commandé par un chef de bataillon (commandant) assisté par un adjudant-major et un médecin. Le bataillon est divisé en quatre compagnies.

La compagnie est commandée par un capitaine, elle est divisée en 4 sections. Son effectif comprend le capitaine, 3 lieutenants, un sous-lieutenant ou un adjudant-chef, 1 adjudant, 1 sergent-major, 1 sergent fourrier, 8 sergents, 1 caporal fourrier, 16 caporaux, 2 tambours, 2 clairons, 1 infirmier, 4 brancardiers, 1 tailleur, 1 cordonnier, 1 cycliste, 3 conducteur et 210 soldats.

La section se décompose en 2 demi-sections ou 4 escouades (environ 65 fusils), elle est commandée par un lieutenant ( ou un sous-lieutenant, ou un adjudant )

L'escouade 15 soldats groupés sous le commandement d'un caporal forment une escouade.

La section hors-rang comprend des artificiers, armuriers, secrétaires, ordonnances, sous-officiers d'approvisionnement, maréchaux-ferrants, bouchers et 21 conducteurs.

LE BATAILLON DE CHASSEURS :

L'origine des bataillons de Chasseurs remonte au Duc d'Orléans (fils aîné de Louis Philippe) qui fonde en 1837 une ''compagnie de Chasseurs d'essai'' dans le but de tester non seulement le nouveau fusil rayé, mais aussi l'efficacité d'une troupe très mobile et spécialement instruite au tir. L'année suivante, le 14 novembre 1838,  l'expérience est étendue à un bataillon complet avec la création du ''bataillon provisoire de Chasseurs à pied''.  Le 28 août 1839 ce bataillon change de nom et devient  le ''bataillon de Tirailleurs'', un nom qu'il conservera jusqu'au 28 septembre 1840, date à laquelle, le Duc d'Orléans est chargé de la formation et de l'organisation des dix premiers ''bataillons de Chasseurs à pied''.  

En 1853, l'armée française compte 20 bataillons de Chasseurs, après la guerre de 1870 ils sont au nombre de 30.

A partir de 1879 certains bataillons sont détachés dans les Alpes pour être entraînés à la guerre en montagne. Une expérience qui conduit quelque années plus tard à la création d'un corps spécial de montagne. Douze  bataillons spécialisés prennent en janvier 1889 le nom de  ''bataillons alpins de Chasseurs à pied'' qui deviendra par la suite  '' bataillons de Chasseurs alpins''.  

Composition des bataillons de Chasseurs de l'armée d'active en 1914:

Le Bataillon de Chasseurs à pied comprend six compagnies de 250 hommes, une section hors- rang et une section de mitrailleuses soit un effectif d'environ 30 officiers et 1700 hommes. A noter que l'effectif réglementaire des bataillons de chasseurs alpins était de 32 officiers et 1550 hommes.     

Le bataillon est commandé par un chef de bataillon (commandant)

Chaque compagnie est commandée par un capitaine, elle est divisée en 4 sections. Son effectif comprend:  le capitaine, 3 lieutenants, un sous-lieutenant ou un adjudant-chef, 1 adjudant, 1 sergent-major, 1 sergent fourrier, 8 sergents, 1 caporal fourrier, 16 caporaux, 2 tambours, 2 clairons, 1 infirmier, 4 brancardiers, 1 tailleur, 1 cordonnier, 1 cycliste, 3 conducteurs et 210 soldats.

La section se décompose en 2 demi-sections ou 4 escouades (environ 65 fusils), elle est commandée par un lieutenant ( ou un sous-lieutenant, ou un adjudant )

La section de mitrailleuses se compose d'un officier, d'un sergent, de 4 caporaux, 24 soldats, 13 chevaux et une voiture. Dans les bataillons alpins les soldats sont au nombre de 28 et les chevaux sont replacés par 15 mulets de bât. 

L'escouade: 15 soldats groupés sous le commandement d'un caporal forment une escouade.

La section hors-rang comprend des artificiers, armuriers, secrétaires, ordonnances, sous-officiers d'approvisionnement, maréchaux-ferrants, bouchers et conducteurs.

 

 

ACCUEIL

Corps d 'Armée

Division

Régiment

Bataillon chasseurs

..

.

.

.

.

.

.

..

 

ACCUEIL

Corps d 'Armée

Division

Régiment

Bataillon chasseurs

.

.

.

.

.

.

.

ACCUEIL

Corps d 'Armée

Division

Régiment

Bataillon chasseurs

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

ACCUEIL

Corps d 'Armée

Division

Régiment

Bataillon chasseurs